Consulter nos ressources !

Imagerie de la sclérose en plaques et de la substance blanche

Mise à jour le 15/04/2024

Résumé

La sclérose en plaques est la première cause de handicap d’origine non-traumatique chez l’adulte jeune. Elle touche près d’un adulte sur mille soit environ 80 000 personnes en France. Les conséquences fonctionnelles de cette maladie sont à l’origine d’un important coût socio-économique ce qui incite au développement de thérapies innovantes.

Ces thérapies sont coûteuses et ne doivent être employées que dans le cadre strict de la sclérose en plaques, à l’exclusion de ses diagnostics différentiels. Ceci souligne la nécessité d’un diagnostic initial fiable par le biais de l’examen clinique, de la ponction lombaire et des données de l’imagerie par résonance magnétique. Une fois le traitement mis en place, ces mêmes éléments au sein desquels l’imagerie par résonance magnétique tient une place importante permettent de monitorer finement les traitements.

La qualité du diagnostic et du suivi des patients est conditionnée par la réalisation d’examens d’imagerie reproductibles et proposés de façon cohérente selon le profil d’évolution de la maladie.

A cet égard, le protocole OFSEP établi par consensus à l’échelle nationale en 2015, a permis d’établir des recommandations de bonne pratique pour tout patient bénéficiant d’une imagerie par résonance magnétique dans la cadre du diagnostic ou du suivi de sa maladie. Ces recommandations ont fait l’objet, en 2020, d’un complément relatif à l’utilisation des produits de contraste gadolinés dans ces bilans de sclérose en plaques compte tenu d’alertes récentes quant à leur toxicité quand ils sont fréquemment injectés.

Ce parcours a pour but principal d’harmoniser la pratique des médecins radiologues explorant des patients porteurs de sclérose en plaques afin d’optimiser la qualité diagnostique des IRM initiales et de suivi et d’aider au monitorage des traitements.

Public concerné et pré-requis

  • Cette formation s’adresse aux médecins en exercice
  • Aucun pré-requis n’est attendu

Objectifs

  • Savoir reconnaître les signes spécifiques permettant de différencier en IRM la sclérose en plaque de ses diagnostics différentiels
  • Savoir organiser dans le temps le suivi par l’imagerie d’un patient porteur d’une sclérose en plaques
  • Savoir appliquer un protocole standardisé d’IRM du cerveau et de la moelle épinière dans la cadre du diagnostic et du suivi d’une sclérose en plaques
  • Savoir choisir le type de produit gadoliné et indiquer l’utilisation de ces produits dans la cadre du diagnostic et du suivi d’une sclérose en plaques

Pas encore d'évaluation

Auteur :  Dr Françoise HÉRAN

Durée déclarée : 11 heures
Durée effective : 13 heures
La durée déclarée est celle qui apparaitra sur votre attestation de formation. Elle correspond à la durée minimale de suivi pour les actions de DPC et à une durée médiane de suivi pour les formations hors DPC. La durée effective est une tranche dont les valeurs dépendent de la rapidité d'un apprenant à suivre son parcours. Certains prennent leur temps, d'autres sont plus rapides !

Modules : 16

Prix : 946,5€ Ce prix est celui d'une formation avant prise en charge éventuelle. Pour les médecins libéraux éligibles au DPC pour cette formation (voir ci-dessous les spécialités éligibles), ce montant correspond au tarif de financement par l'ANDPC + 120 euros de frais de dossier qui vous seront demandés.
Financez votre formation !

Indemnités perçues : 337,5€ Ce montant vous sera versé directement par l'ANDPC dès que votre formation sera complétée

Modalité : 
E-learning 100% en ligne

Spécialités éligibles au DPC : L'éligibilité d'une formation au DPC pour une spécialité médicale ne dépend pas des organismes de formation mais d'une validation par l'ANDPC. Elle se décide au vu de l'adéquation entre le thème d'une formation donnée et les orientations nationales du DPC définies de façon triennale par le Conseil National Professionnel de chaque spécialité. Dans certains cas, une formation n'est éligible pour personne. Dans d'autres, elle est éligible pour une ou plusieurs spécialités.
Radiologues
Référence de l'action : 76212325018
Important !

Je finance ma formation !

Découvrez les possibilités de financement de cette formation en fonction de votre spécialité.

Je suis médecin ...

Libéral et ma spécialité est éligible au DPC pour cette formation Libéral et ma spécialité n'est pas éligible au DPC pour cette formation Hospitalier Hors France

le programme

Programme complet

Étape d’évaluation des pratiques professionnelles : audit clinique ciblé initial sur dossiers patients (2 heures)

Étape formative (7 heures)

  •  Substance blanche normale et pathologique
  • SEP : notions générales, épidémiologiques et cliniques
  • Leucopathie et leucodystrophie
  • IRM de la SEP : le protocole OFSEP
  • Lésions typiques encéphaliques et médullaires
  • Un signe récent : la prise de contrasten leptoméningée
  • Evolution de la sémiologie encéphalique et médullaire au stades aigus et chroniques
  • Formes atypiques et trompeuses de SEP
  • Les névrites optiques
  • Prise en charge en pratique des patients avec une SEP en IRM
  • Tout hypersignal FLAIR n’est pas une SEP : leucopathie vasculaire
  • Tout hypersignal FLAIR n’est pas une SEP : autres maladies inflammatoires
  • Tout hypersignal FLAIR n’est pas une SEP : autres causes
  • Les hypersignaux médullaires : SEP ou pas SEP ?
  • Cas commentés faciles : ce que vous avez retenu
  • Cas commentés plus difficiles : ce que vous avez retenu

Étape d’évaluation des pratiques professionnelles : audit clinique ciblé final sur dossiers patients (2 heures)  

Accessibilité Si vous êtes porteur d'un handicap pouvant gêner le bon suivi de votre formation, vous vous invitons à utiliser dès à présent le formulaire de contact de ce site afin que nous en étudions la solution.

Les témoignages liés à cette formation

logo-odpc
qualiopi
datadock