IMOSTEO étoffe son offre de formations courtes

Date 10/02/19
Segmentation grand
En ce début 2019, IMOSTEO propose une offre segmentée dans le but de répondre aux attentes de certains de ses apprenants. Explications...

 

Que signifie ce terme d’“offre segmentée” ?

Notre goût de l’exhaustivité fait que la durée médiane de nos formations actuelles en imagerie ostéo-articulaire dépasse souvent 10 heures et atteint même jusqu’à 21 heures pour la plus longue (IRM du genou en pratique quotidienne).
 
Si cela a déjà séduit de nombreux radiologues sur les trois dernières années, d’autres dont l’emploi du temps est déjà chargé considèrent ces durées comme trop contraignantes au vu de leur temps disponible pour la formation. Certains médecins nous ont par ailleurs fait la demande de ne suivre que quelques bribes de chacun des programmes en fonction de leur centre d’intérêt du moment.
 
C’est ainsi que nous avons fait le choix d’élargir notre offre d’e-learning en imagerie vers des segments courts et séparés de chacun de nos programmes phares.
 

Quelles formations courtes sont donc désormais disponibles ?

Nous avons commencé par segmenter notre formation DPC dédiée aux urgences traumatiques du membre supérieur en deux parties dédiées aux urgences de l’épaule (4 à 6 heures) et urgences du poignet (3 à 4 heures). Ce sont deux chapitres pour lesquels une remise à niveau est fréquemment appréciée. Les chapitres dédiés au genou ménisco-ligamentaire (10 heures) et au rachis dégénératif (9 heures), à suivre en six mois et utiles en pratique quotidienne de l'IRM, sont depuis 2018 proposées de façon séparées des formations longues dont elles sont tirées.
 

Quand peut-on s’inscrire à ces formations ?

Ces formations courtes durent en général quelques mois et sont donc très faciles à compléter dans ce délai. Elles peuvent donc être débutées à tout moment et même tardivement au cours d’une session donnée. Il suffit pour cela de s’inscrire via le formulaire en ligne disponible sur notre site internet.
 

Les participants peuvent-ils bénéficier d’une prise en charge financière ?

Bien-sûr, comme toutes nos formations en ligne ces offres segmentées peuvent tout à fait bénéficier d’une prise en charge pour les médecins hospitaliers comme pour les médecins libéraux. Pour ces derniers, les programmes DPC courts ne requièrent que quelques heures de financement sur les 21 heures annuelles allouées par l’ANDPC. C’est une bonne façon de dépenser ses crédits restants en fin d’année. Pour ce qui est des programmes non DPC, leur tarif plus faible que les versions longues fait que leur montant est presque intégralement couvert par le forfait annuel FAF-PM. Nous tendons ainsi pour ce public vers une quasi gratuité… et l’on aurait tort de s’en priver !
 

Laisser un commentaire